#Folies

Des Folies Siffait on ne sait pas grand chose, si ce n’est qu’elles ont été bâties sur la volonté d’un homme, Maximilien Siffait, au début du XIXe siècle en surplomb de la Loire, sur la commune du Cellier. Qualifiées de « pâle imitation du bon goût », les constructions ont été raillées pour leur inutilité et leur étrangeté : terrasses de couleurs vives, trompes-l’œil et mannequins de cire s’y accumulaient sans aucune autre logique que l’envie de leur propriétaire.
Pour quoi, pour qui les a-t-il commandées? Les légendes courent, d’autant plus vives qu’aucun document d’archive ne vient les contredire. S’agit-il d’un hommage à sa femme morte? Elle n’est même pas encore malade quand débutent les travaux. A-t-il fait bâtir ce désuet monument pour lui-même? Pour dissimuler des gains malhonnêtes?
Une chose est sûre : à l’époque, le minéral régnait en maître et aucun arbre ne dressait encore son houppier. C’est le fils qui les plante, à la mort de son père. A-t-il pensé que les racines feraient éclater les structures, fragiliseraient les ouvrages? Il disparaît à son tour, et les propriétaires successifs laissent le lieu devenir jungle sur ruines, terrain d’exploration des aventuriers du dimanche.
Depuis les années 1980, la commune puis le Département ont racheté pierres et arbres qui désormais surplombent aussi les rails de la ligne Angers-Nantes. Invisibles des voyageurs à grande vitesse, les 300 espèces végétales, dont certaines classées « remarquables », ont fait du lieu une zone d’intérêt faunistique et floristique à protéger. De Folies, elles sont devenues espace de raison, où la nature a en partie gardé ses droits, protégée par le désintérêt de ses contemporains.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s